Conseil des écoles fransaskoises

  • CEF-Inside-pages

Le CÉF doit composer avec un manque à gagner de presque 1,7 million pour 2017-2018

Regina, le 23 mars 2017 – Les allocations prévues dans le budget 2017-2018 du CÉF annoncées hier par le gouvernement provincial créent un manque à gagner de presque 1,7 million de dollars pour le prochain exercice financier, selon le Directeur général aux affaires Ronald Ajavon :

« Si vous ajoutez les coûts reliés à l’inflation et ceux associés aux étapes salariales du personnel des écoles, pour maintenir le statu quo dans l’ensemble des opérations le CÉF doit trouver 913 313 $. Le CÉF doit en plus absorber une diminution d'octroi de 775 904 $. Donc, le Conseil subira un impact global de 1 689 217 $, auquel il devra faire face à travers des compressions. »

Revenus d’opération

Les revenus reconnus pour l'année fiscale 2017-18 s'élèvent à 32 254 196 $, comparativement à 33 030 100 $ pour 2016-17. Ce qui représente une diminution de 775 904 $ en revenus d'opération.

Revenus capitaux

Le CÉF obtient un financement de 476 574 $ pour le remplacement du toit au pavillon élémentaire de l’école Monseigneur de Laval à Regina.

Entretien préventif et de rénovation (EPR)

Le CÉF a reçu un financement de 704 275 $ pour 2017-18, comparativement à 662 922 $ pour 2016-17. Cela représente une augmentation de 41 353 $.

Nouvelles écoles

Le budget 2017-2018 n’adresse pas le besoin criant de nouvelles écoles à Regina, Saskatoon et Prince Albert. Le CÉF doit composer avec des écoles aux limites de leur capacité.

- 30 -

L’école de langue première aujourd’hui, francophone bilingue pour la vie! – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) accueille 1 900 élèves de la prématernelle à la 12e année dans 14 écoles élémentaires et secondaires à travers la province. Financé par le ministère de l’Éducation, c’est le seul conseil scolaire en français langue première en Saskatchewan.

Renseignements :

Claude-Jean Harel
Coordonnateur des communications
306.719.7455
Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.