Conseil des écoles fransaskoises

  • CEF-Inside-pages
  • Accueil
  • Parents
  • Ressources
  • Familles interculturelles

Familles interculturelles

Outils pour familles exogames et interculturelles en éducation francophone

Un outil au service des parents : le bulletin Parent-aise

Les parents sont les premiers éducateurs de leur enfant. Des études ont souligné l’importance de la participation parentale dans la vie scolaire des enfants. Lorsque les parents montrent un intérêt envers l’éducation de leur enfant, que ce soit par une attitude positive ou encore par l’appui qu’ils offrent, les enfants ont encore plus le gout de réussir à l’école.

Au Conseil des écoles fransaskoises (CÉF), la réussite de l’élève est au cœur des interventions du personnel. Sachant que les parents sont aussi co-responsables de cette réussite, le CÉF a voulu produire une série de bulletins d’information destinée aux parents.

Intitulé Parent-aise, l’outil vise à soutenir les parents dans leur rôle d’appui au cheminement scolaire, identitaire et culturel de leur enfant. À chaque mois, le bulletin vous propose quelques ressources, idées, trucs et informations utiles qui vous permettront d’aider votre enfant à vivre sa francophonie à la maison. Un outil bilingue, les familles exogames et interculturelles y trouvent aussi des trucs adaptés à leur réalité.

Parent-aise
AnnéeDocument
2014 pdfmai
2014 pdfavril
2014 pdfmars
2014 pdffévrier
2014 pdfjanvier
2013 pdfdécembre
2013 pdfnovembre
2013 pdfoctobre
2013 pdfseptembre

Voici une foire aux questions pour les familles avec des parents non conversant en français:

Est-ce qu'il y a de l'appui pour le parent qui désire apprendre ou améliorer son français?

Oui! Le SEFFA (Service fransaskois de formation aux adultes) offre des cours de français pour parents à plusieurs niveaux: débutant, niveau intermédiaire ou avancé.

D'autres programmes d'apprentissage du français sont offerts entre autres via l'Université de la Saskatchewan (à Saskatoon) et l'Université de Regina (à Regina).

Un petit truc: Saviez-vous que, en écoutant attentivement votre enfant apprendre à lire et parler en français, vous risquez aussi d'apprendre plus de mots que vous ne le croyez! Quelle belle expérience pour parent et enfant de s'appuyer ainsi!

Et si mon conjoint ou ma conjointe ne parle pas le français ?

J'ai entendu dire que tout se passait en français. Comment participer en tant que parent si l'on ne parle pas français?

Rencontrez les enseignants! Soyez présents aux activités scolaires. Le personnel et les autres parents pourront vous appuyer au besoin. Par exemple, si vous avez besoin d'aide pour comprendre les communications qui arrivent de l'école, appelez l'école pour demander un appui linguistique.

Comment le parent non parlant français pourra-t-il aider avec les devoirs?

Il existe plusieurs services d’aide et la meilleure manière d’y avoir recours est de vous adresser à votre direction d’école. À la maison, par contre, votre enfant a surtout besoin d'encouragement et d'un lieu tranquille pour étudier.

Les parents non parlant français peuvent aider avec les devoirs grâce au site SOS DEVOIRS !

Et si mon enfant ne parle pas le français?

Saviez-vous que :

  • si vous êtes parent et que vous formez un couple exogame (un parent francophone et un parent anglophone), votre enfant est admissible à l’éducation en français, même s’il parle peu ou ne parle pas le français? C’est votre droit!
  • le CÉF offre des services de francisation à ces élèves : du personnel spécialisé est embauché pour les aider au niveau de la langue et de la culture (enseignante en francisation et monitrice de langue) et pour leur permettre de connaître tout le succès possible à l’école. D’autres services existent aussi pour accompagner toute la famille dans ce processus de francisation.

Souvenez-vous que :

  • En Saskatchewan, choisir l’école de langue française, c’est assurer un bilinguisme efficace et durable à son enfant!

C'est quoi, une famille exogame?

Cela veut dire que les parents d'une famille n'appartiennent pas au même groupe culturel ou ethnique, ou qu'ils ont différentes langues maternelles. Par exemple, peut-être que votre langue maternelle est le français, alors que celle de votre conjoint pourrait être l'anglais, le chinois ou l'ukrainien.

Saviez-vous que la plupart de nos élèves sont issus de familles exogames? En fait, environ 80% de nos élèves ont des antécédents culturels mixtes.