Conseil des écoles fransaskoises

  • CEF-Inside-pages

Le CSF s’oppose à toutes compressions budgétaires additionnelles du gouvernement provincial

Regina, le 14 mars 2017 - Le Conseil scolaire fransaskois (CSF) s’oppose à toutes compressions budgétaires éventuelles imposées par le gouvernement provincial pour l’exercice financier 2017-2018.

« Le Conseil des écoles fransaskoises a fait ses devoirs et redressé sa situation financière au cours des dernières années grâce à des sacrifices considérables, » a exprimé la Présidente du CSF, Christiane Guérette.

« Nos écoles font face à des défis d’infrastructures majeurs. Notamment, les communautés scolaires de Regina, Saskatoon et Prince Albert ont un besoin criant de nouvelles écoles additionnelles. Demander au CÉF de composer avec des compressions telles que celles envisagées par le gouvernement provincial aurait un impact significatif sur nos élèves. Nous nous y objectons, » conclut madame Guérette.

Le CSF a adopté une résolution s’opposant à toutes compressions additionnelles dans le cadre du budget provincial 2017-2018 lors de la séance extraordinaire qui s’est tenue le 1er mars à Regina. Ce faisant, le CSF ajoute sa voix à celle des autres conseils scolaires de la province sur lesquels plane également la menace du couperet gouvernemental.

- 30 -

L’école de langue première aujourd’hui, francophone bilingue pour la vie! – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) accueille 1 900 élèves de la prématernelle à la 12e année dans 14 écoles élémentaires et secondaires à travers la province. Financé par le ministère de l’Éducation, c’est le seul conseil scolaire en français langue première en Saskatchewan.

Renseignements :

Claude-Jean Harel
Coordonnateur des communications
306.719.7455
Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.